Conseils et astuces pour une meilleure trésorerie des TPE

par | 13 Déc, 2021 | Conseils aux entreprises

Conseils et astuces pour une meilleure trésorerie des TPE, Avocat en droit des affaires

La trésorerie constitue l’ensemble de ressources financières dont dispose une entreprise à un moment donné. Elle permet de payer les dépenses, telle que les salaires, les fournisseurs, les charges, etc.

La bonne gestion de trésorerie est un élément essentiel pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Elle permet de respecter les échéances de paiement et de maintenir des liens de confiance avec ses fournisseurs et ses salariés mais aussi de saisir des opportunités d’investissement.

Qu’est-ce que la trésorerie ?

Pour rappel, le flux de trésorerie correspond au montant net des liquidités disponibles en caisse ainsi que le montant des liquidités disponibles sur le compte bancaire d’une entreprise. Ces fonds doivent être à la disposition de l’entreprise.

Le solde de trésorerie indique les entrées et les sorties d’argent. Il peut être calculé comme un excédent ou un déficit.

Si le solde de trésorerie est positif, cela signifie que l’entreprise dispose de liquidités. A contrario, cela signifie que l’entreprise manque de liquidités et ne peut faire face à certaines situations sans emprunter.

L’analyse de la trésorerie n’est pas simple. Cela dépend de la situation de chaque entreprise.

Quelles solutions pour une meilleure  trésorerie ?  

Avoir un plan de trésorerie : Ce plan vous permettra de connaître de manière détaillé les dépenses par période et ainsi de mieux les prévoir. Vous pourrez ainsi avoir une vision d’ensemble sur l’année et améliorer votre stratégique de gestion.

De nombreux logiciels permettent de réaliser ce type de plan de manière simple.

Identifiez les problèmes de trésorerie : Le compte de résultat prévisionnel accompagné d’un plan de trésorerie prévisionnel vous permet également d’apprécier les écarts.

Il faudra comparer avec les comptes de l’année pour identifier les problèmes.

Cela vous permettra de savoir sur quels postes vous n’avez pas pu respecter le plan ainsi que les causes susceptibles de se reproduire.

Avoir une politique de paiement : Vous devrez décider des modalités de paiement avec chacun de vos partenaires en fonction de la nature de votre activité mais aussi de vos besoins.

Par exemple, pour les petite entreprise artisanale, la règle admise est un acompte de 30 % à la signature du devis et un paiement net à l’achèvement des travaux. Il faudra toujours veiller à recevoir l’acompte avant toute dépense.

Vous pouvez également utiliser une règle simple qui ne nécessite pas trop de calculs. Les délais que vous avez pour payer vos clients ne doit pas dépasser les délais que vous avez pour payer vos coûts.

Eviter les impayés : Il est nécessaire de bien connaître ses partenaires commerciaux et notamment vérifier régulièrement leur solvabilité et leur situation juridique.

Vous pouvez inclure des pénalités de retard en cas de non-paiement et externaliser le recouvrement des créances à un avocat.

Quelles sont les causes d’un mauvais flux de trésorerie ?

Une mauvaise trésorerie peut être la résultante de plusieurs facteurs mise bout à bout :
• Factures impayées
• Retard dans votre activité
• Absence de contrôle de la trésorerie dans les situations difficiles
• Passer plus de temps que prévu sur un service.
• Avoir une vision limitée de l’activité
• Vendre un service particulier à un prix inférieur à la normale pour l’entreprise.
• Ne pas convenir des conditions de paiement pour le budget de la trésorerie avec les principaux partenaires commerciaux.
• Non-respect des obligations, par exemple, TVA, URSSAF…

Dans tous les cas, outre la mauvaise gestion de l’entreprise relevant des choix stratégiques, il est constant que les impayés sont l’une des causes qui entrainent régulièrement beaucoup de sociétés en cessation de paiement.

Pour vous prémunir de ces impayés, notre cabinet vous propose de prendre en charge vos impayés par une stratégie de recouvrement efficace.

→ Recouvrement créances rapide (Lettre de mise en demeure du cabinet d’avocat).

 

Avocat droit bancaire

Défense et conseil de vos intérêts, avocat en droit du crédit, en droit des moyens de paiement ou en réglementation bancaire. 

avocat droit des sociétés

Avocat en défense et conseil sur les litiges entre associés, sur la responsabilité des dirigeants, litiges R.C.S ou la gestion juridique des sociétés

Avocat droit commercial

Défense et conseil de vos intérêts sur les fonds de commerce et sur les baux commerciaux, ainsi que sur l’ensemble des relations et contrats commerciaux

avocat recouvrement de créances

Recouvrement de créances , par l’injonction de payer, le référé ou la procédure au fond.

Découvrez nos packs recouvrement de factures impayées.

Entrer en contact

Avoir une estimation gratuite ou prendre rendez-vous

Secret professionnel

Personne ne sera informé de nos échanges et de son contenu.

Sécurité

L’ensemble des transferts de fonds sont placés sur le compte de la CARPA.

Fidélité

L’engagement de loyauté à l’égard de son client est l’un des principe essentiel de la déontologie des avocats. 

Compétence

L’avocat bénéficie d’une expertise en droit et suit une formation annuelle d’actualisation lui permettant d’assurer un service juridique d’excellence.